Cette résidence intergénérationnelle de 30 logements s’inscrit dans un plus vaste ensemble comprenant deux autres bâtiments. Ce programme résidentiel affiche un standing remarquable, porté par une architecture au caractère affirmé. Les façades d’un blanc immaculé aux balcons filants en arrondi, sont d’autant plus remarquables qu’elles tranchent avec des soubassements foncés. Des jardins d’agrément sillonnent entre les trois bâtiments.

Destinée à favoriser une mixité d’âge par un partage volontariste d’activités, cette résidence dispose d’une salle commune de 65 m² avec terrasse et patio dont la gestion et l’animation sont assurées par la société Récipro-cité (cf. page suivante).

Illustration avec cette résidence labélisée Cocoon’Ages, développée selon un concept proposé par notre partenaire Eiffage et la société Récipro-cité. Il s’agit d’un dispositif d’habitat familial intergénérationnel qui combine une architecture adaptée (accessibilité, ergonomie des logements, espaces partagés conviviaux) à une offre de services animation.

À Mandelieu, un tiers lieu est mis en place dans la salle polyvalente commune. Il s’agit d’un espace ouvert à tous les résidents mais également à des personnes extérieures qui viendront partager les activités mises en place : relaxation, jardinage, aide administrative ou informatique, atelier jeux, atelier cuisine, etc.

Sa mise en place et sa gestion sont confiées à une gestionnaire-animatrice, spécialement formée au dispositif. L’objectif : développer le vivre ensemble, non pas en proposant des activités mais en conduisant les locataires à déterminer ce qu’ils souhaiteraient mettre en place.

« Nous sommes là pour les aider à identifier leurs envies, leurs besoins, mettre à contribution les talents », explique Agnès Filizetti, responsable d’agence Paca chez Récipro-cité. « Une mission cruciale à Mandelieu où l’on observe une grande mixité d’âges avec des familles, des personnes seules, des très jeunes, des personnes handicapées et des séniors », précise-t-elle.

Telle est la condition sine qua non pour qu’émerge cette « Maison des projets ». « Notre travail consiste à amener les usagers vers une autonomie de choix mais aussi de fonctionnement », poursuit Agnès Filizetti. Le dispositif repose notamment sur une mutualisation des ressources : bibliothèque, friperie, boîte à outils… Partage, générosité, recyclage, etc, à Absolu Coeur on est bien dans l’air du temps.