Critère primordial dans l’attribution d’un logement social, le montant de vos ressources permet de déterminer le type de logement auquel vous pouvez prétendre. Ce critère de revenus est mis en parallèle avec 2 autres critères :

  •  Votre situation familiale et le nombre de personnes à charges : par exemple, le plafond de ressources n’est pas le même pour un couple avec deux enfants que pour une personne seule
  •  La localisation du logement : les plafonds sont ainsi plus élevés à Paris et en région parisienne que dans le reste de la France

Consulter les plafonds de ressources

 

On distingue 3 catégories de logement social :

  •  Le logement très social ou PLAI (Prêt Locatif Aidé d’Intégration) : ces logements sont réservés aux personnes en situation de grande précarité.
  •  Le logement social « classique » ou PLUS (Prêt Locatif à Usage Social)
  •  Le logement dit « intermédiaire », constitué du PLS (Prêt Locatif Social) et du PLI (Prêt Locatif Intermédiaire) : ces logements sont plutôt destinés aux classes moyennes, dont les revenus sont généralement trop élevés pour bénéficier d’un logement social classique mais malheureusement trop faibles pour se loger dans le secteur privé.

 

 

Le saviez-vous ?

Pourquoi parle-t-on de prêt locatif ? Ces catégories de logements sociaux sont définies en fonction des subventions et du type de prêt accordé aux principaux financeurs du projet, à savoir l'Etat, les collectivités territoriales, la Caisse des Dépôts et Consignations ou le bailleur social lui-même.